Les points à savoir concernant la sécurité routière

En termes de sécurité routière, la vigilance du conducteur reste l’élément principal permettant d’éviter toutes sortes d’accidents. Cela étant dit, l’automobiliste est le premier responsable de son véhicule. Il est ainsi soumis à respecter certaines conditions avant de prendre le volant. La hausse du nombre des blessés et des morts d’un accident de la route peut être causée par l’augmentation de la consommation d’alcool du conducteur. Il se peut aussi qu’il soit distrait durant la conduite, ce qui peut déclencher une sortie de route. Voici quelques précautions à prendre pour rester en sécurité à chaque conduite d’une voiture.

Toujours attacher sa ceinture de sécurité

La plupart des véhicules terrestres à moteur sont équipés d’une ceinture de sécurité. Ce dispositif est très important pour redoubler ses chances de survie lors d’une collision. En attachant ce dispositif de sécurité pendant toute la conduite, le risque de décès en cas d’accident de la route peut descendre jusqu’à 60 %.En matière de sécurité routière, cet équipement figure parmi les modules les plus fiables que l’on doit utiliser lorsqu’on est au volant. Les automobilistes peuvent aussi consulter ce site afin d’en savoir plus sur les autres dispositifs de sécurité lors de la conduite.

Pour chaque déplacement, tous les passagers doivent ainsi attacher leur ceinture de sécurité quelle que soit la durée ou la longueur du trajet à effectuer. Aussi, pour ceux qui voyagent avec des enfants de moins de 4 ans, il est recommandé d’utiliser des dispositifs de sécurité qui conviennent à leur morphologie. Il existe par exemple des sièges rehausseurs pour les enfants d’une taille de 1,35 m. En d’autres termes, les ceintures de sécurité contribuent largement à limiter le nombre de morts lors d’un accident.

Se protéger soi-même en portant du casque

Dans certains pays, les cyclistes et les motocyclistes représentent la majorité des blessés et des décédés sur les routes. La principale cause de leur décès reste les blessures à la tête. Lors d’un accident sur la route, le fait de porter correctement du casque peut garantir jusqu’à 40 % les chances de survie, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers.

En plus d’être à porter en permanence sur la route, le casque doit être également de la bonne taille et attaché correctement pour assurer la meilleure protection de chaque passager en cas d’accident. Cet équipement est vraiment indispensable pour se protéger sur la route.

Réduire la consommation d’alcool

En tant que conducteur, la consommation d’alcool représente une infraction de conduite sous peine d’écoper une amende, voire un retrait de permis. L’alcool peut constituer en effet un risque important de traumatisme et ne devrait pas être pris lors qu’on prend le volant. Même de faibles niveaux de consommation peuvent contribuer à une véritable hausse des risques. Tout est concerné par cela, qu’on soit un simple piéton, un conducteur de deux-roues ou bien un automobiliste.

Avant de partir, il vaut mieux prendre la responsabilité de ne pas prendre de l’alcool. Même si on a envie de boire, il s’avère important de respecter les limites recommandées. Sinon, il est impératif de prendre des dispositions pour son transport ainsi que celui de sa famille. Par exemple, il est possible d’installer un éthylotest anti-démarrage sur son véhicule. Ce dispositif permet de détecter le taux d’alcoolémie du conducteur et empêche le démarrage de la voiture s’il atteint le niveau prescrit par la loi.

Rester concentrer tout en évitant les distractions

Un conducteur responsable doit adopter la meilleure prudence possible sur la route. Si jamais il se laisse distraire par les autres passagers ou par certains événements qui se passent à l’extérieur du véhicule, le risque d’accident peut atteindre un niveau extrême. En d’autres termes, il doit rester concentrer jusqu’à la destination finale et d’éviter tout type de distractions pouvant provoquer une altération de la conduite.

C’est la raison pour laquelle il doit au moins utiliser un kit main libre s’il doit téléphoner pendant la conduite d’une voiture. Sinon il va se laisser distraire par son téléphone portable et ne voit pas ce qui se passe sur la route. Même si les kits mains libres sont dispositifs de sécurité à utiliser durant la conduite, ils ne sont pas fiables à 100 %, notamment si le conducteur essaie d’envoyer des sms au lieu de lancer des appels. En bref, il vaut mieux laisser son téléphone sur mode silencieux et hors de portée lorsqu’on prend la route.

Prévenir la fatigue au volant et l’endormissement

La fatigue au volant et l’endormissement font aussi partie des principales causes des accidents de la route. Ils représentent au moins un tiers des cas en matière de sécurité routière. Ils peuvent entraîner en effet une perte de vigilance très importante. Les signes permettant de savoir que le conducteur est fatigué sont nombreux :

  • Les yeux qui picotent ;
  • Les douleurs au niveau du dos ;
  • La nuque qui devient très tendue ;
  • Le regard fixe.

Afin d’éviter tous ces phénomènes, l’idéal est de s’arrêter toutes les deux heures afin d’en profiter pour marcher un peu, se restaurer de façon légère, passer aux toilettes et de s’hydrater. La somnolence présente aussi un danger potentiel lors de la conduite parce que l’automobiliste n’a plus la capacité de rester éveillé. La solution pour récupérer un peu est de s’arrêter dans un endroit sécurisé afin de se reposer au moins quinze minutes.