Divorce : obtenir la garde des enfants

La garde des enfants est un sujet délicat auquel il faut faire face lors d’un divorce. Outre l’aspect émotionnel de l’enfant et des parents, il faut aussi étudier l’aspect financier suite à cette garde. Cela mérite une attention particulière surtout quand le divorce se fait dans un mauvais terme et que chaque parent ne trouve pas un terrain d’entente.

Les options pour obtenir la garde

L’obtention de la garde de l’enfant peut se faire à l’amiable. D’ailleurs, c’est la meilleure option qu’il soit. Dans ce cas, il revient aux parents de fixer les termes et la modalité sur la garde de l’enfant. Cependant, il faut que cela se fasse par écrit. Ensuite, l’entente écrite doit être présentée à un avocat afin de voir si le droit de chacun est bien respecté. Enfin, l’entente est homologuée devant un juge.

Dans le cas où il n’y a pas d’entente possible, on peut faire appel à un avocat. Pour cela, aller sur avocat-florencejacquelin.fr , un site d’avocat avec des expériences et les expertises pour aider dans cette procédure. De plus, en faisant appel à un avocat, il est possible de ne pas confronter directement son ex-conjoint. Cela est surtout intéressant quand la communication est difficile.
Avant de faire appel à un avocat, on peut aussi faire appel à un médiateur. Il s’agit d’une personne indépendante et objective. Elle ne prend aucun parti-pris. En effet, elle opère dans une grande objectivité pour faire respecter le droit de chacun. Une fois, on trouve un terrain d’entente, on rédige cette entente par écrit. L’accord sera ensuite validé par un avocat.

Dans le cas où l’on fait appel à un juge

L’intervention d’un juge des affaires familiales est indispensable dans le cas où il n’y a aucune entente possible. Dans ce cas, il revient au juge de déterminer les modalités de garde de l’enfant. Cela se fait selon quelques critères. A commencer par l’âge de l’enfant. En général, un enfant de moins de 3 ans reste chez sa mère sauf incapacité physique ou psychique de celle-ci. Dans les autres cas, cela dépend des autres critères. A partir de 12 ans l’enfant peut avoir son opinion.
Outre l’âge, il y a d’autres critères comme la volonté de chaque parent à garder l’enfant. De même, la garde revient à celui ou celle qui a la capacité financière, physique et surtout psychique d’élever l’enfant. A titre d’exemple, un parent avec une dépendance toxique aura du mal à obtenir la garde de l’enfant. Il en est de même pour un parent qui n’a pas de toit où vivre ni aucune source de revenu financier. Cependant, cela peut être revu au fil du temps selon l’évolution de la situation.

La décision du juge tient également en compte les besoins de l’enfant ainsi que son état psychologique. Aussi est-il rare de séparer des enfants de la même fratrie. Sans oublier la disponibilité des parents et leur volonté de garder l’enfant. En effet, il se peut qu’un parent ne souhaite pas garder l’enfant. Cela peut faciliter la décision du juge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *